image 10 préjugés sur la certification ISO image L’ISO 50001, la baguette magique des économies d’énergies et d’€uros

Manifeste ouvert à nos responsables économiques et politiques

Toute élaboration réglementaire ou normative définit par un organisme français ou international, quel qu’en soit son caractère contraignant pour vous, donne inévitablement un avantage compétitif à celui qui en est la source et cela peu importe qui l’ai cherché à vous devancer à vous freiner ou à vous contraindre.

Vous n’êtes pas sans savoir que nous évoluons dans un environnement régit par des normes en mouvances permanentes et établies par des tiers. La guerre économique mondiale dans laquelle se bat chacune de nos entreprises françaises nécessite des armes. L’influence normative est un soft-power méconnu, à la réputation sulfureuse mais qui pourtant s’avère être crucial pour le développement d’un secteur d’activité et de sa normalisation. La France se doit maintenant de prendre le virage et faire figure d’élève assidu face aux exigences de l’évolution des règles internationales en devenant un des acteurs principaux de cette discipline.

Ce développement doit être impulsé par l’État mais exclusivement conduit par les entreprises, sur la base du principe de Partenariat Publique-Privé (PPP), afin que ces dernières prennent enfin les reines de leurs propres destins normatifs. Les normes ne  doivent donc plus se faire sans la France, sans nos entreprises. L’influence normative doit nous aider à définir nos règles du jeu économique et ainsi nous permettre de rester les plus compétitifs sur l’échiquier international qui voit la compétition extra-financière se développer à pas de géants. La formalisation dans les comptes des entreprises, des capacités RSE, environnementales…, deviendra un atout majeur.

Il ne faut plus se dire que les autres les feront à notre place, prendre conscience de l’enjeu et se mobiliser autour des acteurs de la réglementation internationale et de la fabrication de ces normes qui n’ont, assurez-vous le, rien d’innocentes…

La compétition normative n’est pas une démarche isolée ;  grandes entreprises, PME, TPE, industrie, agriculture, agroalimentaire, service, nous sommes tous concernés à un moment ou un autre par une réglementation. Alors apprenons à valoriser et défendre nos savoir-faire.

Banque Mondiale, Parlement Européen, CEN, ISO…nous voilà ?

Nous proposons à très court terme :

  • La création d’un groupe de pensées et d’actions autour du lobbying normatif.
  • Une aide et un soutien de l’État envers l’action des cabinets et entreprises souhaitant intégrer le combat.
  • Une tournée de sensibilisation et de formation pour l’ensemble du tissu économique français.
  • Une sensibilisation de chacun dans l’ensemble des grandes Écoles, Universités et Écoles de Commerce françaises.

L’ensemble de ces actions auront pour objectif de donner l’impulsion et de sonner le réveil autour d’un enjeu majeur de compétitivité internationale, gage de la pérennité de nos entreprises.

Morgan BANCEL – Bastien ÖK

Société Valoricert

Related Posts
  • All
  • By Author
  • By Category
  • By Tag

Réagissez

Your email address will not be published.